Les Blue Mountains dans l’État du New South Wales sont un point d’intérêt incontournable qu’aucun amateur de nature ne veut manquer.

Ce parc national situé à 2h30 de route du centre de Sydney offre une panoplie époustouflante d’activités sportives et familiales. Randonnée, escalade, exploration de grottes ou simple repos en nature, il y a de quoi occuper votre temps pour plusieurs jours.

Blue Mountains

Comment s’y rendre de Sydney

En tant que backpacker, se rendre dans les Blue Mountains peut paraître un peu complexe, mais en réalité, c’est un jeu d’enfant. Chaque jour, plusieurs trains partent de la station centrale de Sydney en direction des fameuses montagnes bleues. Impossible de se tromper de ligne, car elle porte le nom du parc.

Le plus complexe dans votre déplacement sera d’organiser votre temps pour coordonner les heures de trains disponibles.

Pour ma part, j’ai décidé de loger à Katoomba, puisque c’est le village central et l’endroit où il y a le plus d’options d’hôtels, de restaurants, d’épiceries, etc. Pour ceux qui optent pour le camping, c’est à Blackheat qu’il est conseillé de se rendre. Ce qui est génial, c’est que peu importe l’endroit choisi pour loger, le système de transport public à destination est sans faille et permet de naviguer entre les principaux centres d’intérêt.

Le prix du train de Sydney vers les Blue Mountains vacille entre 8$ en heure de pointe et 6$ hors des heures de pointe. Franchement, c’est très accessible pour un déplacement d’environ 3 heures.

Se déplacer à destination

Si vous êtes à pied à destination, zéro panique. C’est aussi simple que de se déplacer en ville, il faut cependant bien planifier votre journée, car les services sont un peu moins fréquents. On parle de départs aux heures en début de journée et peut-être un ou deux services en après-midi.

Pour revenir à son hébergement, c’est la même chose et souvent, les derniers retours sont autour de 17h. Dans tous les cas, vous ne voulez pas être pris dans les sentiers de randonnée après la tombée de la nuit! La clé du succès pour vos déplacements, c’est la planification!

La carte de transport Opal est valide dans tout le New South Wales et c’est avec celle-ci que vous pourrez monter à bord des autobus. Le prix de chaque trajet peut varier entre 3$ et 5$.

Mon organisation pour 3 jours

Pour ce qui est de mon hébergement, j’ai choisi de loger au Blue Mountains Backpackers Hostel pour deux raisons principales : le prix et l’emplacement. Cette auberge est à cinq minutes de marche du train, la transition est donc un charme. Choisissez un dortoir ou une chambre privée, selon votre budget.

J’ai payé 22$ pour un dortoir à 12 lits. Si vous arrivez avant le check-in, une pièce sécurisée pour déposer vos valises vous est offerte gratuitement. Quelque chose de rare et qui fut très apprécié également : une salle de lavage gratuite!

Question d’organisation, c’est une bonne idée de prendre un train tôt et d’arriver en avant midi. Ceci vous donnera assez de temps pour aller faire votre épicerie sans perdre une belle journée d’aventure! Je vous parle d’épicerie principalement pour vos lunchs, car en plein milieu de la forêt tropicale, les restaurants se font rares!

Donc voilà, encore une fois, tout repose dans la préparation.

Planification et temps des randonnées

Blue Mountains

Le portrait de mes journées pourra sans doute vous aider à planifier les vôtres selon vos envies et vos capacités. Je vous avoue que j’ai vraiment donné le maximum d’énergie que j’avais réservé pour ces trois jours, car j’en rêvais depuis tellement longtemps! L’horaire qui suit est donc assez chargé et demande un certain niveau de forme physique. Ajustez-vous!

Jour 1

J’ai pris le train de Sydney à 7h30, ce qui m’a permis de déposer mon sac à dos à l’auberge autour de 10h30. Comme expliqué plus tôt, dès mon arrivé, je suis passée à l’épicerie et je suis revenue à l’auberge pour préparer 3 jours de lunchs froids, qui se trainent dans mon sac de randonnée.

À midi pile, j’étais prête pour mes premières découvertes! J’ai choisi de me rendre directement à l’endroit le plus connu et le plus touristique des Blue Mountains. Je me suis donc rendu à Three Sisters.

Blue Mountains

Il y a plusieurs points de départ pour des randonnées dans le parc et j’ai choisi de commencer avec les Three Sisters, car c’était celui que je pouvais rejoindre sans avoir à prendre de transport. Il est situé à seulement 2 kilomètres de l’hôtel.

J’ai filé immédiatement au kiosque d’informations touristiques pour prendre une carte des sentiers et confirmer que les sentiers que je m’apprêtais à faire reflétaient bien les informations prises sur internet. Lorsque tu pars en forêt, le plus important, c’est d’être bien renseigné sur le nombre de kilomètres et le temps requis pour accomplir la marche. Surtout lorsque, comme dans mon cas, vous empruntez un sentier tardivement. Il était 13h lorsque j’ai amorcé mon parcours et, comme j’avais prévu, la dame au kiosque d’informations m’a confirmé que je serais de retour au Three Sisters juste à temps pour le coucher du soleil. Parfait!

J’ai d’abord emprunté le sentier très court pour me rendre à l’intérieur d’une des trois roches des Three Sisters. Le Three Sisters Walking trail prend un maximum de 15 minutes à faire. De retour sur mes pas, j’ai pris le sentier Prince Henry Cliff Walk et je suis partie sur deux kilomètres en direction des cascades de Leura. Je ne me suis pas rendue aux cascades puisqu’elles n’étaient pas le but de ma marche.

À la fin de Prince Henry Cliff Walk, je me suis mis à descendre des centaines de marches via la Fern Bower Track, pour rejoindre l’objectif premier de ma randonnée : le sentier Federal Pass. Ce sentier est incroyable. Il se trouve tout au fond des canyons et passe au travers la forêt tropicale.

Blue Mountains

J’ai donc entrepris ce sentier pour un 4 kilomètres supplémentaire jusqu’à ce que je croise les Furber Steps, un grand nombre de marches très abruptes qui m’ont permises de remonter au niveau de la rue.

Le chemin du retour vers les Three Sister peut se faire par la rue, mais il est encore plus intéressant d’emprunter le sentier Cliff Walk. Ceci ajoute une trentaine de minutes à votre randonnée, mais vous donne une vue spectaculaire sur les canyons alors que le soleil frappe de plein fouet les parois rocheuses.

Le sentier passe également devant les chutes de Katoomba, si jamais l’envie de vous rafraichir vous prend!

Dans l’ensemble, une vue qui vous tient en haleine jusqu’au point final.

Blue Mountains

Il s’agit quand même d’une grande randonnée pour une première journée. On peut calculer un bon 8 ou 9 km de marche avec tous les petits détours pour les points d’observation. La meilleure façon de terminer cette journée est de vous asseoir au palier d’observation des Three Sisters et de regarder le soleil se coucher dans les montagnes.

Un spectacle sensationnel et tout à fait gratuit!

Jour 2

À mon réveil, mes jambes semblent un peu endolories d’hier, mais rien ne m’arrête. J’ai tellement hâte de voir ce que les autres sentiers de randonnée ont à offrir! Aujourd’hui, je prends un autobus assez tôt pour me rendre à Blackheat. J’ai choisi de faire deux sentiers. Le premier sentier s’appelle Grand Canyon Walk et est d’une longueur de 6 kilomètres.

Blue Mountains

Encore ici, ce sentier est aménagé au fond d’un canyon. Il débute avec une descente abrupte. Très rapidement, le décor se transforme. L’humidité et la fraîcheur s’installent. Je suis de retour en forêt et j’adore ça!

Le dicton dit : « tout ce qui monte redescend »? Moi, mon nouveau dicton c’est tout ce qui descend remonte! Eh oui, à la fin du parcours (qui est, soit dit en passant, absolument fantastique et qui en vaut chaque petit effort), il y a des marches, des marches et encore des marches à monter. C’est le sentier pendant lequel j’ai éprouvé le plus de difficulté à cause de cette ascension, mais c’est tellement gratifiant une fois qu’elle est accomplie!

Blue Mountains

La journée ne se termine pas là, bien sûr!

Donc, une fois le sentier Grand Canyon Walk terminé, vous vous trouverez au Evans Lookout dans le village de Blackheat. Timing idéal pour sortir le lunch et admirer le paysage.

Après avoir repris des forces, vous pouvez soit partir, soit emprunter un nouveau sentier pour vous rendre à un deuxième lookout. N’ayez crainte, le sentier Cliff Top Walk prend environ une heure à faire et demande un niveau de forme physique relativement facile.

Croyez-moi, c’est juste parfait après l’effort fait dans le sentier Grand Canyon Walk. Il ne ressemble cependant en rien avec ce que vous venez de faire. Le sentier Cliff Top Walk est sans intérêt, mais offre quelques points de vue intéressants sur les montagnes et les canyons.

Le but ultime de ce sentier est de se rendre au Govetts Leap Lookout, qui lui en vaut bien la chandelle.

Blue Mountains

De là, vous pouvez prendre un autobus pour retourner à l’auberge. La journée est encore jeune, mais les jambes, elles, un peu moins :p

Jour 3

C’est mon dernier jour dans les Blues Mountains et je prévois en profiter au maximum. Aujourd’hui, je pars à la découverte des environs de Wentworth Falls. L’énergie est moins présente, mais l’envie de découvrir des endroits aussi merveilleux que ceux des deux derniers jours est toujours présente.

Quoique deux des principaux sentiers des environs soient fermés pour cause de sécurité, ceux ouverts ne sont aucunement décevants! J’avais vraiment espéré faire le sentier National Pass, mais puisqu’il était fermé, j’ai dû faire un autre sentier qui s’appelle Undercliff/Overcliff.

Blue Mountains

J’ai commencé ma journée en descendant le sentier qui m’amène aux chutes de Wentworth. En une heure, j’avais bouclé cet endroit et j’ai même pris le temps de m’arrêter quelques minutes pour observer la chute en question.

Au retour, il faut emprunter le sentier Undercliff/Overcliff sur environ 4 kilomètres. La fin de ce sentier ne vous ramène pas au point de départ, mais puisque, dans mon cas, j’étais en autobus, cela ne changeait absolument rien dans ma planification.

Encore mieux, je n’avais pas à revenir sur mes pas. Alors que je parcourais ce sentier, je me suis mis à discuter avec trois filles qui cherchaient à atteindre la chute Empress. Juste à entendre le nom, j’ai soudainement eu envie de poursuivre mon chemin et de m’y rendre aussi.

Quelle bonne idée!

Un ajout d’environ une heure au parcours m’a apporté à l’endroit le plus joli de toute ma journée! Un hasard qui en a bien valu la peine! Au moment où j’étais à Empress Fall, j’ai regardé avec admiration des grimpeurs descendre la chute. Je les trouve bien courageux de faire ce genre de sport dans de l’eau aussi glaciale!

Blue Mountains

Sur le chemin du retour, je ne fais que penser aux paysages spectaculaires que les trois derniers jours m’ont permis de voir. Je pense à toute cette nature grandiose et aux animaux que j’y ai croisés (beaucoup d’oiseaux et trois serpents!). Je me dis que c’est ça la beauté des voyages, de voir des choses plus grandes que nature!

Vous avez aimé ce billet? Épinglez-le sur Pinterest!

Blue Mountains

Allez-vous dans les parcs nationaux des pays que vous visitez?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu