Connaissez-vous le goon?

Si vous avez déjà visité l’Australie et fréquenté les auberges de jeunesse, la réponse est probablement oui. Si vous n’avez jamais voyagé en tant que backpacker en Australie, alors la réponse est probablement non!

Le goon est un vin (si on peut l’appeler ainsi!) très apprécié des voyageurs à petit budget en Australie, mais, attention : un bon mal de tête attend toute personne qui en abuserait!

Qu’est-ce que le goon?

Boite de goon Sovereign Point

Le goon est un « vin blanc fruité » à très très très petit prix (habituellement moins de 10$) vendu en boite, dans les liquor stores australiens (dont les plus connus sont Bottlemart, Cellarbrations, Liquorland et BWS). Oui, moins de 10$ pour l’équivalent de 5 bouteilles de vin, tout un choc pour les voyageurs québécois!

Puisque le goon est très sucré, plusieurs le mélangent avec une boisson gazéifiée (tout simplement de l’eau gazéifiée, ou une boisson à la lime) et de la glace pour en faire un type de cocktail.

Le plus étonnant : toutes les boites mentionnent que le produit pourrait contenir du lait, des oeufs… et du poisson! Cela témoigne de la grande qualité du produit!

Un classique des soirées entre backpackers : une fois la boite de goon terminée, sortir le sac d’aluminum vide, et souffler dedans afin de le transformer en oreiller! Pratique pour les grosses, très grosses soirées…

goon de marque Coolabah

Le populaire site américain Buzzfeed a même publié une liste des raisons pour lesquelles on ne devrait boire que du vin vendu en boite. À prendre à la légère, naturellement!

Psst! L’âge de la majorité en Australie est de 18 ans, comme au Québec!

Lorsqu’ils ne sont pas occupés à boire du goon, les backpackers sont nombreux à chercher des emplois dans le cadre de visas vacances-travail. Est-ce simple ou compliqué? La réponse ici!

Vous avez aimé ce billet? Épinglez-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : goon australie

Avez-vous déjà bu du goon? Avez-vous aimé cela? Partagez votre expérience dans les commentaires!

Cet article a 2 commentaires

  1. patou

    Ouille oui, le mal de tête le lendemain, même sans abuser !!!!

    1. Beatrice Bernard-Poulin

      haha! 🙂

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu