La Tasmanie est une destination parfaite à découvrir en roadtrip.

Que ce soit pour des raisons monétaires ou simplement par envie d’aventure, un roadtrip se combine très bien au camping. De plus, la Tasmanie regorge de terrains de campings gratuits ou à petit prix qui sont situés dans ou à proximité de sites touristiques d’exception!

Voici un petit guide à consulter si vous prévoyez camper dans cet État.

Camping à Maria Island
Camping à Maria Island

Campings en Tasmanie : terrains payants ou gratuits?

Un des facteurs qui rend le camping en Tasmanie si agréable est la quantité de terrains gratuits ou à très faible coût où il est possible de passer la nuit.

Oui, il existe de grands parcs de type Big4, mais les plus beaux terrains sont situés dans des endroits sauvages ou dans les parcs nationaux.

Vue au camping Boltons Green
Camping Boltons Green (gratuit)

Pour trouver un terrain de camping dans la région qui vous intéresse, deux applications pour téléphone intelligent sont très pratiques : Wikicamps (payant) et CamperMate (gratuit).

Plusieurs terrains gratuits offrent une bécosse, mais pas de douche. Ils n’ont pas toujours l’accès à l’eau.

Plusieurs terrains à faible coût (moins de 15$ la nuit) fonctionnent avec un système d’honneur, c’est-à-dire qu’il n’y a pas de responsable sur le site, il faut laisser de l’argent dans une enveloppe à l’entrée. Ces sites sont habituellement très bien entretenus, donc même si personne ne regarde, vaut mieux payer pour garder l’accès pour tous. Les inclusions diffèrent énormément d’un endroit à l’autre.

En général, les terrains situés sur les sites de parcs nationaux coûtent entre 0 et 13$ la nuit, selon le niveau de services. Les douches sont habituellement payantes. Il y a (presque) toujours une source d’eau, mais parfois, il faut la bouillir avant de la consommer. Il faut bien sûr avoir une passe d’accès aux parcs nationaux pour y passer la nuit.

Les terrains privés et payants coûteront au minimum 25$ la nuit et il faut parfois payer des frais supplémentaires s’il y a plus de deux ou quatre personnes sur le terrain. Ceux-ci offrent un maximum de services, allant des salles de bain complètes à l’électricité, des salles de lavage, BBQ et autres.

Vue dans un camping Lime Bay State Reserve
Camping Lime Bay State Reserve (13 à 16$ la nuit)
Vue au camping Rivers and Rocks
Camping Rivers and Rocks (gratuit)
Vue au camping Humburg Point Nature Reserve
Camping Humburg Point Nature Reserve (gratuit)

Personnellement, j’ai vécu mes plus belles expériences de camping dans les campings gratuits et ceux de parcs nationaux. Ce n’est même pas une question de coût : ces emplacements sont simplement tellement bien situés, qu’il serait impossible de vivre une telle expérience en dormant dans un hôtel!

À lire sur mon blogue Béatrice : 7 jours de camping en Tasmanie

Y a-t-il des risques en raison des animaux sauvages?

Nourriture mal rangée en camping
Je ne sais pas pourquoi, lors de ma première expédition en camping en Tasmanie, en 2013, nous avons trouvé plus intelligent de laisser notre nourriture et nos déchets SUR la voiture, plutôt que dans celle-ci…

Bien sûr, il y a de nombreux animaux sauvages en Tasmanie, que l’on parle de wallabies, wombats ou autres. Ces animaux ne sont en général pas dangereux, mais plus ils sont en contact avec les humains, plus ils sont à l’aise de venir à proximité, surtout pour voler de la nourriture.

Il ne faut en aucun cas leur en donner! 

Si vous voyagez en voiture, il vaut mieux laisser votre nourriture et vos déchets dans la voiture, plutôt que dans la tente. Si ceci est impossible, il est recommandé de laisser le tout au centre de la tente, si celle-ci est assez grande.

À Maria Island, où les voitures ne sont pas admises, des poubelles de métal sont fournies pour garder la nourriture hors d’accès des animaux. Il est recommandé de déposer une grosse roche sur celle-ci, car les animaux sont maintenant capables de faire tomber les poubelles afin d’accéder à ce qui se trouve à l’intérieur. Plutôt futé!

Si vous campez lors d’une randonnée de plusieurs jours, par exemple si vous marchez l’Overland Track, il vaut mieux consulter les rangers afin de connaître les recommandations du moment.

Est-ce possible de camper à l’année?

Techniquement, il est possible de camper 12 mois par année, en Tasmanie. Cependant, il y a plusieurs facteurs à prendre en considération.

Premièrement, la Tasmanie a quatre saisons bien définies, ce qui signifie qu’il peut faire très froid, l’hiver et même neiger! Même l’automne et le printemps peuvent être très frisquets.

Il faut surtout faire attention sur la côte ouest, où le vent peut faire baisser la température de plusieurs degrés.

De plus, plusieurs terrains de camping ferment leurs portes ou ferment l’accès à certaines sections en basse saison, pour procéder à des travaux.

Cela pourrait par exemple signifier que vous arrivez au très joli camping de Montagu à la tombée du jour, pour remarquer qu’en basse saison, il faut se rendre en ville (pas à la porte) pour payer votre droit pendant des heures d’ouverture prédéterminées, pendant lesquelles vous ne serez pas là… pour ensuite réaliser qu’il fait beaucoup trop froid (environ 2°C) et qu’il vente beaucoup trop pour planter votre tente comme à l’habitude, de toute façon.

Vous la placez donc dans un endroit interdit, à proximité de la seule toilette débarrée du site, car de toute façon, vous êtes la SEULE personne sur cet immense terrain!

Pas une situation idéale, quand faire du camping en Tasmanie est ordinairement si agréable!

Camping de Montagu
Ce qui arrive quand on campe en basse saison…

À l’inverse, l’été, certains terrains gratuits sont tellement populaires auprès des campeurs (en VR, surtout) qu’il y a des limites de temps à respecter. Souvent, il n’est pas possible de s’y installer plus d’un mois.

Il faut donc arriver tôt en journée pour s’assurer une place, car la plupart des terrains fonctionnent sans réservation.

Habitants camping Boltons Green

Où s’équiper pour camper en Tasmanie?

Vous pouvez bien sûr visiter la Tasmanie avec votre propre équipement de camping, c’est ce que j’ai fait lors de mon dernier séjour, à l’automne 2019. J’ai apporté tente, matelas de sol, oreiller et sac de couchage.

Camping Black River
Mon espace de camping à Black River

Tant lors des vols internationaux que lors des vols internes, vous devrez ranger votre équipement de camping en soute, donc il est possible que cela signifie des frais additionnels (les bagages en soute ne sont habituellement pas inclus dans les vols internes).

Si vous désirez minimiser l’équipement à apporter, vous pouvez également dormir dans la voiture. Ce n’est pas hyper confortable, mais c’est possible! Je l’ai fait à plus d’une reprise. En fait, en toute honnêteté, je l’ai sûrement fait beaucoup trop souvent!

Bien sûr, une version beaucoup plus agréable est de louer un VR et de dormir dans un lit!

À lire sur mon blogue Béatrice : Camping ou caravaning, en Australie?

Sinon, il est possible de se procurer de l’équipement de camping à faible coût au K-Mart ou dans certains magasins de seconde main. On en trouve quelques-uns en Tasmanie. Vous trouverez des tentes à moins de 40$, des sacs de couchage, etc. Cela peut être une option intéressante pour un court séjour.

Étonnement, pour avoir utilisé ces produits à plusieurs occasions, j’ai été surprise de leur résistance aux éléments!

Camping payant en Tasmanie
Camping dont j’oublie le nom où j’ai passé la nuit en Tasmanie, en 2013. Après six jours de camping sauvage avec de l’équipement de base acheté au K-Mart, nous avons choisi un camping avec douches, tables à pique-nique et électricité. De plus, il y avait de fabuleux BBQ gratuits dans le parc situé juste en face!

Cependant, pour des raisons écologiques, ne jetez pas le matériel après votre voyage! Pensez le donner dans un centre de dons, comme Vinnies, par exemple.

Plusieurs accessoires pratiques pour le camping sont également vendus dans les Reject Shop, un genre de Dollarama australien.

Camping en Tasmanie : le nécessaire

Voici ce que vous devez prévoir si vous désirez camper en Tasmanie :

Équipement pour un séjour de camping

Vaisselle pour un séjour en camping

  • Tente
  • Matelas de sol
  • Sac de couchage
  • Oreiller
  • Nourriture se conservant à température pièce (carottes, pain, cannes de thon ou de légumineuses, tomates, barres tendres, etc.)
  • Vaisselle, ustensiles et chaudrons + nécessaire pour les laver (produits écologiques)
  • Eau (2L par jour au minimum – il est possible de remplir vos bouteilles à plusieurs endroits)
  • Nécessaire pour la toilette (lingettes, etc.)
  • Papier de toilette
  • Sacs de poubelle
  • Batteries de recharge (surtout si vous n’avez pas accès à l’électricité)
  • Lampe de poche
  • Chaise de camping (facultatif)
  • Glacière (facultatif)
  • Briquet + fire starters écologiques + bois pour le feu (facultatif) – avant d’allumer un feu, svp regardez les restrictions et ne coupez en aucun cas des arbres pour partir votre feu! 

Feu au camping Black River

Vous avez aimé ce billet? Épinglez-le sur Pinterest!

Image pour Pinterest : camping Tasmanie

Avez-vous déjà campé en Tasmanie ou est-ce votre objectif de le faire? Dites-le-moi dans les commentaires!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Fermer le menu